Démarche depuis 2014 vers la figuration narrative

C’est l’instant qui me happe, la rencontre de l’autre, son histoire et ses mémoires m’inspirent.


Je travaille des séries de toiles autour d'un thème unique qui varie en fonction de mes voyages et de mon vécu.

Ma démarche actuelle évolue vers l’Humanité saisie dans des non-lieux, des zones  hors du temps  de notre hypermodernité post-industrielle.

Le regard est attiré  par la vibration chaleureuse et tonique de tons soufrés se déclinant vers le rouge et l’ocre .

Ces « No man ‘s land »  permettent à chacun de vivre  son histoire et ses réminiscences.

Que se passe-t-il derrière les fenêtres de ces bâtiments ?

De multiples de projections sont possibles que l’artiste nous révèle et qui suscite le questionnement.

«  Les gens sont faits pour être aimés et les choses pour être utilisées… La confusion dans ce monde réside dans le fait queles gens sont utilisés et les choses aimées. »

Démarche avant 2014 vers le Flou

Mise au point impossible avec la volonté de traduire «  l'éphémérité » du vécu, des émotions.

 

C'est un parti pris de saisir le mouvement dans une improvisation personnelle pouvant rejoindre l'anamorphose....et faire apparaître des fragments incomplets d'existence, des vibrations colorées. 
Il faut déranger pour reconstruire !


 Le flou, dans ma peinture, a pour vertu celle d'être un refus conscient face à l'expérience concrète, et rationnelle des choses établies. Le flou dérange et trouble et Braque ne disait-il pas que « L'art est ce qui trouble ! »